C’est au début de cet après-midi qu’a eu lieu la présentation du nouveau coach de l’équipe de handball de l’Espérance Sportive de Tunis, Néjib Ben Thayer, et la passation avec son prédécesseur, Dénis Lathoud. M. Lassaad Sarray, le président de la section, a commencé par affirmer que « la séparation avec Denis Lathoud d’un commun accord. Je ne peux pas passer sous silence son passage à l’Espérance a été très utile sur plusieurs points. Il a été avec nous pendant 23 mois avec lequel nous avons remporté la super-coupe, les titres de champions de Tunisie, et trois fois finalistes de coupes africaines. Je le remercie pour tout ce qu’il nous a aporté. Je lui souhaite bonne chance et je suis persuadé de sa réussite dans le futur. Par ailleurs, je suis content de travailler de nouveau avec Néjib Ben Thayer qui est l’enfant du club. Nous avons essayé d’avancer ensemble malgré toutes les entraves et les critiques dont il avait fait l’objet. Malgré cela, nous avons réussi à gagner la coupe des coupes. Cette fois, il revient à son club et je lui souhaite beaucoup de réussite. L’Espérance mettra à sa disposition tous les moyens nécessaires pour bien accomplir sa mission. J’espère que l’on connaitra avec si Néjib Ben Thayer beaucoup de succès. »


Denis Lathoud a, quant à lui, affirmé « j’ai vécu une riche expérience, extraordinaire avec la compétition nationale et les compétitions internationales. Certes, on a perdu trois finales mais c’étaient des matches très serrés. Au-delà des titres, j’ai passé d’excellents moments. Par rapport au palmarès, j’ai apporté une petite pierre à l’édifice qui s’appelle l’Espérance. J’ai essayé de faire progresser l’effectif disant aux joueurs que l’essentiel consiste à devenir international. »


Quant à Néjib Ben Thayer, il a déclaré « je remercie Denis Lathoud pour tout ce qu’il a fait avec l’Espérance. Nous allons continuer ce qu’il a entrepris tout en essayant de faire progresser davantage les joueurs. C’est un grand honneur pour moi de revenir à mon club. C’est mon troisième passage à l’Espérance. C’est une mission difficile dans un contexte compliqué, le dernier mois l’a été un peu plus avec trois défaites successives. L’Espérance s’est beaucoup améliorée en phase offensive grâce au travail effectué par Denis Lathoud et nous espérons faire progresser l’équipe sur le plan défensif. » 


Le nouveau coach a estimé qu’il « ne s’agit pas d’une aventure sachant l’excellente organisation administrative et sur le plan humain avec le sérieux habituel des joueurs. Nous avons certes sept ou huit joueurs connaissant quelques bobos, et fragilisés sur le plan psychologique. Mais, il est important, à partir d’aujourd’hui, de discuter beaucoup avec eux. J’ai eu la chance de connaitre très bien les joueurs, l’ambiance et le club. Il est nécessaire d’être prêt pour le prochain match de ce mercredi à Jemmal qui est décisif pour nous. Notre équipe a besoin de ses supporters qui doivent nous soutenir à fond. »


M. Lassaad Sarray a ensuite répondu aux journalistes en disant que «  le sport et le handball ont leurs règles. Il y a les défaites et les victoires. Le contrat avec si Néjib court jusqu’au 30 juin 2019. Il lui reviendra de choisir le staff qui va travailler avec lui. » Il a ajouté concernant la vie de la section que « les décisions proviennent du comité directeur du club qui a décidé le rajeunissement de l’équipe, la moyenne d’âge passant de 29 à 25 ans, avec sept joueurs ayant moins de 21 ans. Nous avons aussi privilégié la qualité à la quantité, et personne ne fait quelque chose de sa propre initiative, et tout provient de l’ensemble du Comité. Nous allons aussi compter sur notre centre de formation pour permettre à des jeunes de figurer un jour en équipe première. Aujourd’hui, nous avons ces sept joueurs moins de 21 ans et deux cadets qui évolueront avec les seniors à partir de décembre prochain. C’est la décision de notre club. Pour ce qui est de Marouène Maggaiez, il s’est mis d’accord avec le président Hamdi Meddeb et s’était engagé à signer le contrat. Puis, il est revenu pour nous dire qu’il avait trouvé un contrat plus favorable en Allemagne. On ne pouvait plus le retenir.»


Le coach Néjib Ben Thayer a ajouté « nous visons d’abord de travailler pendant les dix jours qui arrivent avec trois matches à Jemmal, puis il y aura la réception de l’ASH et enfin le derby. Nous allons discuter des prochains renforts qui viendraient renforcer l’effectif avec le retour d’Anis Mahmoudi après le règlement de quelques questions administratives et peut-être au poste de gardien de but. Selim Zheni revient aussi pour s’occuper des gardiens et nous réfléchirons plus tard sur la composition du staff technique. L’essentiel est de nous concentrer sur l’avenir immédiat. Je remercie l’ASH que j’ai quitté à l’amiable.»