A la veille de la rencontre de Champion’s League, l’entraîneur espérantiste Khaled Ben Yahia a tenu une conférence de presse au stade de Radès où il a déclaré à propos de ce match « les équipes qualifiées pour la phase des poules ont les mêmes chances de passer aux tours suivants. Le résultat nul ramené du Caire face à Al Ahly est intéressant mais je dois préciser que ce jour-là, nous avions rencontré un problème technico-tactique et non pas physique. Les deux prochains matches à Tunis sont quasi-déterminants et nous sommes prêts pour affronter la rencontre de demain notamment surtout que les joueurs ont fourni de gros efforts durant toute la saison. Ce sera le dernier match de l’année et que mes joueurs soient au rendez-vous. »


Questionné sur la double absence de Khenissi et Jouini, le coach a expliqué que « c’est un gros problème pour nous. Khenissi, est notre premier attaquant, et Jouini a été l’auteur de belles prestations, et ils seront malheureusement absents mais l’Espérance est un grand club. Je pense que notre effectif nous permet de les remplacer. J’espère que ceux qui leur succéderont donneront le meilleur d’eux-mêmes et sauront nous apporter ce que l’on attend d’eux. »


Sur un plan théorique nous sommes peut-être favoris, mais en réalité, le match de demain sera très difficile et nous devons être très concentrés pour gagner ce match très important pour le mental et sur le plan arithmétique. Cela va nous permettre de préparer ensuite tranquillement le reste de la compétition après une période de repos bien mérité pour les joueurs. » 


Interrogé sur la performance qu’il devrait réaliser demain surtout après sa convocation dans la liste élargie pour la coupe du monde, Ghaylène Chaalali a déclaré « indépendamment de ce que sera ma prestation personnelle demain, nous formons à l’Espérance un groupe uni et nous devons être parfaitement concentrés et appliquer les consignes de l’entraîneur pour remporter trois points précieux pour la suite de cette phase. »